Comment protéger les bâtiments des risques liés à la foudre ?

0
2523

L’orage, cette perturbation atmosphérique violente, est très fréquent dans notre pays. Les bâtiments sont les éléments les plus exposés à ce phénomène naturel généralement caractérisé par des éclairs. On parle de foudre. Pour info, selon les statistiques, le nombre d’orages se manifestant dans le monde entier à chaque instant est de près de 2 000. Et cela génère 30 à 100 éclairs par seconde, soit près de 5 millions d’éclairs par jour. Le foudroiement peut engendrer de graves dégâts notamment les incendies, la chute d’objets, les brûlures, l’électrisation voire même des morts. Il est donc important de se prémunir de tous ces risques. On vous donne ici des conseils pour y arriver efficacement.

La foudre : c’est quoi en réalité ?

La foudreComme vous pouvez le voir sur 1G Foudre, ce phénomène renvoie à une grande quantité d’électricité statique dans l‘atmosphère terrestre. Il se forme généralement dans les nuages d’orage (cumulo-nimbus). Pendant sa formation, la foudre se déplace dans n’importe quelle direction, jusqu’à trouver un chemin vers la terre. De ce fait, les immeubles représentent des points préférentiels d’impact de la foudre, surtout ceux qui ont une grande hauteur. En passant par le canal créé, la décharge échauffe l’air de plusieurs milliers de degrés, ce qui provoque une étincelle géante : l’éclair. Ce dernier pousse l’air si fort sur les bords du canal à tel point qu’il finit par exploser. Cette détonation est le bruit du coup de tonnerre. Elle se produit quelques secondes après l’éclair, car, dans l’air, le son est moins rapide que la lumière.

Quels dommages peuvent causer les coups de foudre sur les constructions ?

Les incendies représentent les premiers dégâts que les coups de foudre sont susceptibles de provoquer sur les logements. On en enregistre entre 15 à 20 000 chaque année en France. En effet, lors d’un foudroiement, des tensions très élevées et des intensités supérieures à 200 000 ampères peuvent circuler dans les installations. Par conséquent, les fils fins fondent et les objets facilement inflammables exposés à une telle chaleur peuvent prendre feu ou exploser. La surtension causée peut également endommager les matériels électroniques sensibles (téléviseurs, ordinateurs, etc.). Si la foudre choisit de passer par des murs ou des toits humides, on peut assister à la dégradation de ces éléments à la manière d‘une explosion. C’est pour cela qu’il faut collaborer avec une entreprise bénéficiant du label Qualifoudre pour éviter ces éventuels risques.

Comment préserver les bâtiments des effets de la foudre ?

La foudreCe phénomène naturel frappe fort et sans discernement. Et jusqu’à présent, aucun appareil n’existe encore pour empêcher la survenue des décharges électriques d’un éclair. Toutefois, certaines précautions peuvent aider à prévenir et à réduire leurs conséquences sur les bâtiments lorsqu’ils surviennent. Les voici :

  • analyser son exposition au risque : c’est une étape incontournable. Cela permet de déterminer avec précision la solution à mettre en place pour une protection complète et optimale contre les coups de foudre ;
  • Veiller à ce que vos installations électriques soit en conformité la norme européenne CE ;
  • Installer des paratonnerres : souvent installés sur des bâtiments industriels ou des immeubles élevés, ils assurent la protection des constructions contre le foudroiement direct et ses effets destructeurs ;
  • poser des parafoudres : ces équipements ont pour fonction de détourner le maximum des surtensions vers le sol. Ils évitent ainsi à vos équipements et réseaux électriques d’être endommagés.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.